Des dossiers technologiques attendent les nouveaux ministres