Comment Facebook et Twitter ont fait barrage à une nouvelle campagne de désinformation russe
 

Alertés par le FBI, les réseaux sociaux ont tué dans l’œuf une nouvelle campagne de l’Internet Research Agency, cette célèbre usine à trolls russes. Parmi les pays visés par cette intox figuraient notamment la France.

Votre opinion

Postez un commentaire