AT&T croque un ' Baby Bell '

En rachetant BellSouth pour 67 milliards de dollars, AT&T devient le numéro un des télécoms aux Etats-Unis devant Verizon.