Après Google, Microsoft applique le «droit à l'oubli» avec Bing

Mis à jour le
Après Google, Microsoft applique le «droit à l'oubli» avec Bing
 

C’est au tour de Microsoft de mettre en ligne un formulaire de déréférencement pour se plier à la décision de la cour de justice européenne.

Votre opinion

Postez un commentaire