Une faille Android permettait d'installer des virus malveillants via le Bluetooth.
 
Une faille Android permettait d'installer des virus malveillants via le Bluetooth. -

Les chercheurs en sécurité d'une société allemande ont mis à jour une nouvelle vulnérabilité d’Android. La faille jugée critique passait par le Bluetooth du smartphone. Elle est corrigée depuis quelques jours.

Votre opinion

Postez un commentaire