A Meaux, la justice accorde un sursis aux adeptes du P2P

A Meaux, la justice accorde un sursis aux adeptes du P2P
 

Dans une affaire de peer-to-peer, le tribunal correctionnel de Meaux condamne quatre internautes à plusieurs milliers d'euros d'amendes avec sursis, mais n'accorde que des dommages-intérêts symboliques aux parties civiles.