En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

La Cnil autorise la Banque postale à tester l'authentification vocale

La Banque postale a été autorisée à expérimenter la reconnaissance de la voix à des fins d'authentification lors de paiement en ligne par carte bancaire.

laisser un avis
Votre voix, dûment authentifiée, pourrait-elle être utilisée pour sécuriser vos achats en ligne ? C'est, à terme, l'ambition de la Banque postale. Celle-ci a été autorisée durant l'été 2013, par la Cnil, à mener sur 13 mois une expérimentation basée sur l'authentification vocale (utilisant des données biométriques) des clients lors de leur paiement par carte bancaire sur des sites d'e-commerce.
Moins de mille personnes sont concernées. Il s'agit a priori à la fois de salariés de la banque et de membres de la Banquelab (cercle interne de réflexion sur les innovations bancaires).
Ce service en gestation, baptisé Talk to pay, viserait à terme à remplacer l'utilisation, devenue systématique, du cryptogramme visuel apposé au dos de la carte et de l'authentification par envoi d'un sms (système Certicode à la Banque postale).

Le client devra répéter une phrase qui lui sera imposée

Ce nouveau système expérimental repose sur un logiciel à télécharger sur un PC ou smartphone, lors de la première inscription à ce service, du client de la banque volontaire pour tester le service. Après avoir répété au téléphone des consignes audio permettant de générer son gabarit vocal, celui-ci est enregistré.
Lors d'un paiement en ligne utilisant Talk to pay, le client sera appelé au téléphone par le système et devra répéter une phrase qui lui sera dictée par un automate. Après que sa voix fut authentifiée à distance, le client recevra un code à usage unique qu'il devra saisir pour confirmer le paiement en ligne.
Il restera à vérifier la fiabilité de ce procédé d'authentification biométrique. La voix humaine pouvant être altérée par des aléas liés à son locuteur (voix enrouée) ou à la (mauvaise) qualité de la ligne téléphonique ou du combiné utilisé.
Cette expérimentation est menée avec la coopération technique du prestataire PW Consultants. Toute généralisation éventuelle du service par la Banque postale appellera un nouveau processus d'autorisation de la Cnil.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Carte bancaire et paiement en ligne : les nouvelles recommandations de la Cnil
La Cnil met en demeure un centre Leclerc pour son contrôle d'accès biométrique
Paiement en ligne: trois banques françaises concurrencent PayPal
Les premières banques adoptent la biométrie vocale comme moyen d’authentification
L'abus de messages personnels au bureau est une faute
Alibaba, la caverne qui cache la forêt
L’étau se resserre autour des entreprises ne se conformant pas à la réglementation sur les données personnelles
Dictée professionnelle : Philips vise les déçus de la reconnaissance vocale
Barclays va authentifier ses clients grâce à leurs doigts
La Cnil encadre le traçage des clients en magasin
Biométrie : Steria facilite le travail des policiers norvégiens
Les fournisseurs de services cloud pas prêts pour le futur règlement européen
01 Replay : Oracle, fuite de données, qualité des réseaux 3G, revivez l'actualité de la semaine
La Génération Y préfère les centres commerciaux aux achats en ligne
Fire Phone d’Amazon : ceci n’est pas un smartphone
La transformation digitale : passer du tactique au stratégique
Voyages-SNCF vend un billet de train sur mobile toutes les 3 secondes
Nouveau rebondissement dans le feuilleton des données de connexion
S’adapter aux comportements des consommateurs pour optimiser la transformation digitale