En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Google et Yahoo! parmi les plus grosses sources de financement des sites pirates

Les sites pirates vivent en grande partie grâce à la publicité dont les revenus sont assurés par de nombreuses régies. Parmi les dix premières, on trouve celles de Google et Yahoo!.

laisser un avis
L’Annenberg Innovation Lab de l’université de Californie du Sud vient de publier une étude intéressante qui tend à démontrer que, parmi les dix plus grosses sources de revenus des sites proposant du contenu illégal, figurent Google et Yahoo, respectivement à la deuxième et sixième place.
agrandir la photo
Ce classement a été établi à partir de données fournies par Google lui-même dans le cadre de son Transparency Report.
C’est évidemment via la publicité et leurs régies que ces deux sociétés figurent en si bonne place. Sachant que, comme le démontrait un rapport cofondé par Google en juin 2012, 86 % des revenus des sites listant des liens de téléchargements P2P sont issus de la publicité.

Une prise de conscience

Google et Yahoo soutiennent de facto les sites « pirates ». Le but de ce rapport est alors de faire prendre conscience à ses acteurs de leur poids et de leur responsabilité. Pour Jonathan Taplin, directeur de l’Annenberg InnovationLab, « la régulation par le gouvernement n’est pas la réponse au problème du piratage. » La solution est plutôt à trouver du côté « d’une autorégulation des secteurs principaux. Ainsi l’industrie de la publicité en ligne pourrait faire en sorte qu’il soit plus dur pour les "Kim Dotcom" à travers le monde d’exploiter injustement les artistes. »

Une action à suivre

L’Annenberg Innovation Lab entend désormais publier tous les mois ce rapport afin d’étudier les réactions et évolutions des géants du marché publicitaire en ligne. Jonathan Taplin indique, dans ce premier rapport, « être impatient de travailler avec les agences et réseaux publicitaires dans les mois à venir pour s’attaquer à ce problème. »
Google, qui est déjà passé devant la justice pour incitation au pirate, est cette fois touché au cœur de son modèle économique. La question est désormais de savoir si ce classement l’incitera à bouleverser ses méthodes de fonctionnement.

Sources :

Google Transparency Report

Rapport de l’Annenberg Innovation Lab (PDF)
Rapport commissionné par Google sur les modèles économiques du piratage (PDF)
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Publicité en ligne : Microsoft, Yahoo! et AOL s’allient contre Google
Publicité en ligne : Microsoft, Yahoo! et AOL s’allient contre Google
Exclu 01netTV : nouvelle box SFR avec la domotique intégrée au mois de juin (vidéo)
Projet Ara, le smartphone modulable de Google commence à prendre corps
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Google lancera bientôt son Google Bike, un vélo autonome
JTech 177 : Chromecast, Raquette connectée Babolat, Qobuz, choisir son imprimante (Vidéo)
Google monte au créneau pour défendre ses Glass
Larry Page, PDG de Google : « J’essaie de me concentrer sur ce que sera le futur »
Test Chromecast : points forts et points faibles de la clé TV Google (vidéo)
Google lance Chromecast en France et (re)part à l’assaut de la télévision
Yahoo! renforce sa recherche avec Yelp
Google et LG pourraient sortir une smartwatch sous Android à l’automne
Marc Fiorentino : "Les valeurs technologiques américaines n'ont jamais connu une telle flambée"
Google encourage à créer des applis pour Android sur les appareils wearables
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Google Ara : un smartphone en kit, pour quoi faire ? (Vidéo)
Projet Ara, le smartphone modulable de Google sera vendu à partir de 50 dollars
Google lance un fonds de 300 millions pour aider les startups matures
Microsoft : Cortana, le concurrent de Siri, sera intégré à Windows Phone 8.1