En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Fréquences 4G : début de zizanie entre opérateurs mobiles

La ré-attribution de fréquences 2G pour un usage 4G, à l'étude par l'Etat, sème la zizanie entre opérateurs. Bouygues Télécom et Free seraient avantagés.

laisser un avis
agrandir la photo
« Alors que les opérateurs vont investir plus de 3 milliards d’euros dans le spectre destiné à la 4G, il serait choquant qu’une décision en apparence technique vienne avantager un seul des opérateurs et ainsi fausser assez gravement la concurrence » a déclaré la semaine dernière Stéphane Richard en présence de la ministre Fleur Pellerin lors de la l'inauguration d'un réseau en fibre optique en région parisienne.
L'allusion du PDG de France Télécom-Orange était transparente : il visait, par son propos, l'étude en cours par l'Arcep et l'Etat, des conditions de l'ouverture des fréquences 1800MHz (utilisées pour le téléphone et les SMS) aux réseaux 4G. Ces travaux déboucheront, en début d’année prochaine, sur l’établissement d’un calendrier et la fixation d’un niveau de redevances.
Ce lobbying d'Orange, fait suite à celui de SFR. Tous les deux estiment que cette réaffectation bouleverserait la donne, en plein déploiement de réseaux 4G, faisant suite aux enchères coûteuses de 2011. SFR comme Orange visent Bouygues Télécom qui, pour des raisons historiques, est le mieux pourvu en fréquences 1800 MHz, qui lui avaient été attribuées pour démarrer son réseau 2G il y a plus de quinze ans.

Bouygues Télécom espère déployer plus la vite la 4G

Or, forte de cet atout, la filiale de Bouygues a demandé dès cet été à l'Arcep la possibilité de réutiliser ces fréquences pour déployer un réseau 4G, comme cela a déjà été fait en Allemagne (au profit de T-Mobile, notamment) et au Royaume-Uni (au profit de deux opérateurs, dont Everything Everywhere), quitte à en payer le prix en acquittant les redevances idoines.
« Déployer plus vite la 4G, c'est encourager l'activité économique. La France n'a pas les moyens de perdre du temps. Et le gouvernement a compris qu'il y a la possibilité de prendre des décisions positives » a déclaré Didier Casas, secrétaire général de Bouygues Télécom. Accessoirement, l'opérateur pourrait ainsi commercialiser l'iPhone 5 en vantant les mérites de la 4G, puisque le smartphone d'Apple n'est compatible en Europe, pour un usage en 4G, qu'avec ces fréquences.
Mais, le véritable noeud du problème réside dans le fait que Free Mobile serait le principal bénéficiaire d'une réaffectation de ces fréquences au motif qu'il en est totalement dépourvu à ce jour. L'Arcep a confirmé que « si la bande 1 800 MHz pouvait être réutilisée pour la 4G, Free Mobile serait pénalisé par rapport aux opérateurs historiques qui souhaiteraient procéder à cette réutilisation » et ajoute vouloir prendre « les mesures appropriées afin que soient respectés le principe d'égalité entre opérateurs et les conditions d'une concurrence effective ».
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Pourquoi Montebourg veut-il stopper la guerre des prix dans le mobile ?
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Rachat de SFR: les fréquences au coeur de l'opération Bouygues-Free
Bouygues Telecom lancera la 4G à plus de 150 MBits/s dès juin 2014
Bouygues Telecom vend ses premiers iPhone 5c/5s d'occasion
La 4G devient l'enjeu d'une bataille judiciaire entre opérateurs mobiles
Test du Hi d’Orange : la 4G à moins de 130 euros (vidéo)
Le réseau 4G de Bouygues Telecom couvre 69% de la population
Vente de SFR : les deux offres présentent des risques pour l’emploi
Abonnés 4G: l'Europe à la traîne !
Rachat de Bouygues Telecom par Free, « il y a désormais un super Free »
Rachat de Bouygues Telecom par Free, « il y a désormais un super Free »
Les offres 4G s'adaptent aussi aux besoins des entreprises
Vente de SFR : 5 questions pour tout comprendre
4G : Bouygues et Orange restent loin devant pour les antennes en service
Télécoms: Bouygues fait campagne pour le rachat de SFR
[MWC 2014] Ericsson évoque déjà l’arrivée de la 5G vers 2020
Mobile: Orange va tester la 4G à 300 MBits/s sur de nouvelles fréquences
L'Arcep relance le débat sur la fibre optique jusqu'à la box de l'abonné
Bouygues Telecom explique son accord avec SFR et son offre low cost