En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Un jeu moquant Nicolas Sarkozy premier sur l’App Store

« Jouer plus pour jouer plus », voilà le slogan de Bye Bye Nico, un jeu parodique un brin moqueur... En tête des téléchargements gratuits sur l’App Store depuis hier. Le jeu vidéo, nouvelle arme politique ?

laisser un avis
Depuis hier soir, un drôle de jeu squatte la première place du classement des applications gratuites de l’App Store. Son nom, Bye Bye Nico est évocateur, tout comme son icône, une caricature du chef de l’Etat.
agrandir la photo
Tout aussi équivoque, la description de l’appli détaillant le principe du jeu : Envoyer « Nico » le plus haut possible : « une aventure incroyable, un défi épique à la gravité, où vous devrez éviter des obstacles et attraper des bonus pour tenter de battre LE record que tout le monde veut battre ; qui enverra Nico le plus loin possible ? »
Le ton est donné... Le jeu, bien réalisé – même s’il reprend un concept connu, proche de celui de Mega Jump – est aussi une critique au troisième degré du président de la République. Durant la partie, pour envoyer « Nico » le plus haut possible, le joueur doit accumuler un maximum d’étoiles et éviter les nuages qui ralentissent le président-candidat. Qui a heureusement accès à des options tout aussi parodiques (supertalonnettes, aspirateur bling-bling, gardes du corps…) pour poursuivre son chemin plus aisément.
D’après le twitter des concepteurs de Bye Bye Nico, le jeu aurait été téléchargé presque 100 000 fois en une seule journée, hier ! Un carton qui, pour l’instant, n’a pas suscité de vives réactions politiques, mise à part celle d’Arnaud de Courson, conseiller général des Hauts-de-Seine qui, du coup, a retiré l’application Appgratuites, qui a fait monter le programme dans le top en le proposant gratuitement.

100 000 téléchargements en une journée

Un jeu vidéo peut-il devenir un message politique ? Et l’App Store d’Apple, un endroit d’expression démocratique ? 
agrandir la photo
Les commentaires des utilisateurs sur l’application semblent le confirmer. Une majorité de joueurs, souvent très critiques envers Nicolas Sarkozy, profitent de l’App Store pour faire passer leur message. Et les partisans du président – minoritaires ici – parlent, quant à eux, d’une application « irrespectueuse du chef de l’Etat » ou critiquent « les bobos qui mettent 5 étoiles. » Autre détail croustillant : dans Game Center, le réseau social qui se consacre au jeu d’Apple, le second meilleur score de Bye Bye Nico est détenu par un certain… François Hollande.
Ce n’est pas la première fois que Nicolas Sarkozy cartonne dans le top iTunes : il y a quelques semaines, le jeu Où est Sarko   tiré de la bande-dessinée du même nom – figurait aussi parmi les applications les plus téléchargées. Reste que Bye Bye Nico et Où est Sarko demeurent des exemples isolés : on a eu beau chercher, impossible de trouver des jeux dans lesquels figuraient François Hollande, Marine Le Pen, François Bayrou ou encore Jean-Luc Mélenchon !
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le jeu vidéo en France menacé par l'attractivité du Canada et du Royaume-Uni
Test FIFA 15 : pourquoi il faut l'acheter... ou pas
La Nintendo 3DSXL Super Smash Bros sera en vente demain
La nouvelle gamme Asus Strix propose un kit complet d'accessoires pour gamer
TEST : Les Sims 4, une simulation de vie pas assez remplie
TEST Sacred 3 : un hack'n slash décevant, aux antipodes de ses prédécesseurs
Ryse : Son of Rome, les joueurs PC enfileront leur tenue de centurion cet automne
Japan Expo 2014 : plongée au coeur de la culture geek (vidéo du jour)
JTech 189 : Futur en Seine, E3, Coyote, Harvard (vidéo)
E3 2014 : best of des nouveautés (vidéo du jour)
Test Prodigy, un jeu vidéo ambitieux et français à suivre de près (Vidéo)
Crédit d’impôt jeu vidéo : Filippetti et Pellerin ravies du vote de l’assemblée
Comment Disney compte s'imposer dans le jeu vidéo
Cloud Gaming : Orange est prêt mais les éditeurs restent frileux
Les incontournables de la Paris Games Week 2013
Paris Games Week 2013 : sous le signe des nouvelles consoles
Paris Games Week accueillera douze écoles dédiées aux métiers du jeu vidéo
48 heures chrono pour créer un jeu vidéo
NeuroRacer, le jeu vidéo qui booste les capacités cérébrales des seniors
Le roi de YouTube est PewDiePie, un gamer suédois de 23 ans