En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

La mise en place de la radio numérique terrestre encore repoussée

Un rapport remis au Premier ministre ce mercredi 11 mai préconise un moratoire de deux à trois ans dans le développement de la radio numérique terrestre. L’arrêt pur et simple du projet est même évoqué.

laisser un avis
agrandir la photo
Alors qu’elle était annoncée en 2007 avec l’adoption de la Loi sur la modernisation de la diffusion audiovisuelle, la radio numérique terrestre (RNT) n’a toujours pas vu le jour. Le projet pourrait prendre encore plusieurs années de retard. Dans un rapport remis ce mercredi 11 mai à François Fillon, David Kessler préconise « un moratoire de 2 ou ans » sur le développement de la RNT. Il laisse même entendre que la radio numérique, malgré la volonté des services publics, pourrait être abandonnée.
En tout état de cause, « il n’y a pas aujourd’hui d’espace économique pour un lancement national de la radio numérique conclut » le rapport disponible sur le site du Premier ministre.
Chargé d’examiner la mise en œuvre de cette radio du futur, l’ancien directeur de France Culture préconise la mise en place d’expérimentations locales avant un déploiement à grande échelle. Pour le rapporteur, les conditions tant économiques que techniques ne sont par réunies.

Le problème du parc des transistors

Sans compter que « les pouvoirs publics n’ont pas les moyens de financer la totalité du réseau » et que les acteurs privés n’ont aucune intention de le faire, la radio numérique terrestre pose la question de l’équipement. « La RNT nécessite un renouvellement du parc, alors que les foyers sont multi-équipés en terminaux radio et que le marché est peu dynamique », rappelle le rapport. David Kessler évoque les exemples étrangers, notamment la Grande-Bretagne, où les habitants tardent à basculer vers la nouvelle technologie d’émission. En comparaison à certains pays européens, les stations sur la bande FM sont nombreuses en France. Il est fort à parier que la RNT ne puisse bénéficier auprès du public de l'attractivité liée à la multiplication de l'offre.
En quoi il convient non seulement de tirer des conclusions du déploiement de la RNT effectué à l'étranger, mais aussi de lancer une expérimentation. Idéalement, ce test grandeur nature devrait avoir lieu dans « une zone à coût de diffusion raisonnable où le nombre de fréquences augmenterait significativement » afin, notamment, de motiver l’appétence des auditeurs. Cette expérimentation devrait en outre permettre de tester les modèles économiques de la RNT.
« Nous n’ignorons pas les risques que comporte toute expérimentation, notamment celui de faire acheter à l’auditeur des postes numériques dont il n’aura plus vraiment l’usage s’il est décidé d’arrêter définitivement la RNT ». Et David Kessler de rappeler le sort  « du bi-bop » de France Télécom, arrêté avec l’arrivée de la téléphonie mobile.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Test du smartphone Vertu Signature Touch, du luxe pure et simple (vidéo)
Ondes électromagnétiques : un rapport recommande de modérer les expositions
Un vol de données coûte 2,86 millions d'euros en moyenne à une société française
Fleur Pellerin salue le « très bon rapport » Lescure
Les propositions du gouvernement pour la régulation du net
Un rapport parlementaire souligne le climat malsain dans les télécoms
Plus de 5 millions de tablettes s’écouleront en France en 2013
La collaboration européenne pour la cybersécurité va se renforcer
La consommation de données mobiles a doublé en un an
Le concept de digital natives n'est-il qu'un leurre ?
Rapprochement entre Arcep et CSA, 3 scénarios mais pas de décision
La liberté sur Internet s'est dégradée dans plus de 20 pays en 2011
Cyberdéfense : « On n’est pas manchots », mais la route est longue
Hadopi fête ses 17 mois de succès...
La radio numérique lancée en Allemagne
Commission Attali 2 : de nouvelles pistes après un bilan mitigé
Vers un inventaire des nanotechnologies dans les produits de consommation
Suicides à France Télécom : le rapport qui accuse
La radio numérique terrestre prête à donner de la voix