En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Les révélations de WikiLeaks secouent le monde de la diplomatie

En dévoilant des câbles adressés par les ambassades américaines à Washington, l’apôtre de la transparence totale embarrasse une nouvelle fois les Etats-Unis.

laisser un avis
Les documents que dévoile depuis hier, 28 novembre, l’apôtre de la transparence totale embarrassent une nouvelle fois Washington. Après la publication de notes et de rapports classés secret-défense concernant les conflits en Irak et en Afghanistan, WikiLeaks met en ligne des câbles adressés par les ambassades américaines à la Maison-Blanche.
Ces 250 000 documents seront publiés petit à petit sur le site Internet de Julian Assange et de ses comparses, mais une partie d'entre eux ont déjà été divulgués et commentés hier par plusieurs grands quotidiens, dont Le Monde. Ils pourraient mettre à mal les relations entre les Etats-Unis et la moitié des pays de la planète.

De l'attaque contre Google à une demande d'invasion de l'Iran

La carte du Guardian.
agrandir la photo
Parmi les révélations, on trouve pêle-mêle des soupçons de corruption touchant le frère du président afghan, une demande adressée aux Etats-Unis par l’Arabie Saoudite d’attaquer l’Iran, l’obtention par ce dernier pays de missiles auprès de la Corée du Nord, la certitude de Washington que l’attaque commise contre Google en Chine a été commanditée par les autorités de Pékin, ou encore des portraits peu amènes des grands de ce monde.
The Guardian publie une carte interactive des révélations. Deux câbles concernent la France. L’un évoque le boycott par les ambassadeurs européens de la cérémonie de prise de fonctions de Mahmoud Ahmadinejad. L’autre, un échange de points de vue entre la France et les Etats-Unis sur l’Iran et un éventuel conflit avec ce pays.

WikiLeaks victime de problèmes informatiques ?

Une attaque informatique ?
agrandir la photo
Hier, alors que la presse annonçait les futures révélations de WikiLeaks, le site est resté indisponible durant plusieurs heures. Sur le compte Twitter de l’organisation, un message, retiré depuis, indiquait que le site était victime d’une attaque par déni de service.  Aujourd'hui, il est de nouveau accessible, mais les internautes n'ont pas accès à la section Cablegate à chaque connexion.
Le porte-parole du gouvernement français, François Baroin, a déclaré ce matin au micro d’Europe 1 : « Moi, j’ai toujours pensé qu’une société transparente, c’était une société totalitaire. » Le ministre a estimé que, si un tel site en France révélait des secrets d'Etat, « il faudrait être intraitable » et le « poursuivre ».
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Projet Ara, le smartphone modulable de Google commence à prendre corps
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Google lancera bientôt son Google Bike, un vélo autonome
La dimension cybernétique de la crise ukrainienne
JTech 177 : Chromecast, Raquette connectée Babolat, Qobuz, choisir son imprimante (Vidéo)
Google monte au créneau pour défendre ses Glass
Larry Page, PDG de Google : « J’essaie de me concentrer sur ce que sera le futur »
Test Chromecast : points forts et points faibles de la clé TV Google (vidéo)
Google lance Chromecast en France et (re)part à l’assaut de la télévision
Google et LG pourraient sortir une smartwatch sous Android à l’automne
Marc Fiorentino : "Les valeurs technologiques américaines n'ont jamais connu une telle flambée"
Google encourage à créer des applis pour Android sur les appareils wearables
Drones Facebook contre ballons Google : la bataille de l'Internet du ciel (Vidéo)
Google Ara : un smartphone en kit, pour quoi faire ? (Vidéo)
Projet Ara, le smartphone modulable de Google sera vendu à partir de 50 dollars
Google lance un fonds de 300 millions pour aider les startups matures
Microsoft : Cortana, le concurrent de Siri, sera intégré à Windows Phone 8.1
Projet Tango, Google dévoile un smartphone qui cartographie notre monde en 3D
Joaquin Almunia: « Il n'y a pas encore d'accord avec Google »
Google publie un guide de savoir-vivre pour les porteurs de Glass