En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Les sites des FAI peu efficaces pour informer les internautes

L'agence de conseil en ergonomie Yuseo a réalisé une étude auprès des internautes pour évaluer l'efficacité des sites Web des FAI. Le résultat n'est guère brillant.

laisser un avis
Vous n'êtes pas abonné à un fournisseur d'accès à Internet mais vous êtes sur le point de le devenir, ou vous l'êtes déjà mais vous souhaitez changer de prestataire. A priori, pour vous faire une idée des offres disponibles, le mieux est de jeter un œil aux sites Internet des opérateurs. Mais en pratique, vous risquez plutôt d'avoir du mal à vous y retrouver. C'est le constat de la société de conseil en ergonomie Yuseo, qui a procédé à une étude d'usage des sites des FAI.
Cet observatoire de l'e-performance compte en fait déjà une demi-douzaine d'études de ce genre, sur des secteurs variés (sites de tourisme, d'e-commerce…). C'est la première fois que Yuseo s'intéresse aux fournisseurs d'accès. Evidemment, la société a tout intérêt à dire à des professionnels que leurs sites Internet sont mal faits au point de rebuter le client potentiel. Il en va de son business.
Néanmoins, Yuseo a procédé avec méthode, en mettant en situation de navigation plus de 800 personnes entre le 10 et le 16 juin 2010. A chacun, elle a demandé de réaliser et de noter six tâches en allant sur les sites Internet (excepté ceux des FAI dont ils seraient déjà clients) d'Orange, de SFR, de  Bouygues Telecom, de Numericable, de Darty et de Free. Exemple : vérifier si le décodeur-enregistreur est compris dans l'offre triple play la moins chère ;  vérifier si l'installation à domicile d'un accès triple play est inclus dans le prix ; faire la démarche de s'abonner à une offre Internet seul, etc.
Le bilan n'est « pas délirant », estime Jean-Pierre Le Borgne, directeur de développement de Yuseo. Sur l'ensemble des tâches demandées, le taux de satisfaction va de 41 à 59 % (pour les sites de Darty et de SFR, ex aequo ; Yuseo ne donne pas les noms des sites les moins bien notés). L'accès aux offres ne génère que 47 % de satisfaction, connaître un détail précis sur le contenu d'une offre fait tomber ce taux à 43 %.
Les tâches les mieux notées sont celles qui concernent une recherche d'information sur une offre à laquelle on est censé être déjà abonné, avec un taux de 67 % (vérifier que l'on a bien la gratuité des appels fixes vers le Maroc et le Brésil ; le FAI propose-t-il un contrôle parental et est-il inclus dans le forfait ?).

Des offres mal présentées

« Sur la navigation et l'accès aux offres, les FAI sont particulièrement mauvais élèves, note Jean-Pierre Le Borgne. D'après les retours des participants à l'étude, il y a un problème de lisibilité des offres et de qualité de l'information, du niveau de détail et de précision. »
Les pires notes concernent ce que Yuseo appelle la « flexibilité ». C'est-à-dire la capacité à fournir une information où que soit l'internaute sur le site et quels que soit les moyens utilisés (moteur de recherche interne, liens, FAQ, etc.). « Pour 71 % des personnes, il y a un sentiment d'avoir fait des actions inutiles et, au final, se dégage un sentiment de non-confiance. » Ajoutons des offres mal présentées pour 62 % des participants.
Toutes ces remarques ne concernent pas l'intérêt des offres mêmes ni les politiques tarifaires ni la qualité des services des FAI. Mais, pour Yuseo, l'appréciation qu'un éventuel client peut avoir d'un fournisseur d'accès dépend de son site Web. « En surfant sur ces sites, il peut y avoir un déphasage avec l'image que se construisent les FAI eux-mêmes à travers la publicité et les supports de communication », continue Jean-Pierre Le Borgne.
Avec le risque d'un effet repoussoir, qui pourrait faire perdre de potentiels futurs clients. La preuve : à la question « Est-ce que je conseillerais ce site à quelqu'un ? », les FAI obtiennent une note moyenne en de 4,5 sur 10. Il y a même pire : dans 55,6 % des cas, les personnes interrogées trouvent que les sites sont « potentiellement attractifs » avant de naviguer dessus. Mais une fois qu'elles ont effectué les six tâches de l'étude Yuseo, le taux tombe à 27 %.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Comparatif des FAI : Même sur le Net, la météo reste toujours un peu hivernale
01LIVE HEBDO #23 : le debrief de l'actu high-tech (vidéo replay)
Free n’est pas inquiet d’une guerre des prix sur l’Internet fixe
Lancement d’un observatoire sur le temps de chargement des pages web
Bouygues Telecom explique son accord avec SFR et son offre low cost
Bouygues Telecom déclare la guerre à Free sur l’ADSL
Les opérateurs subiront en 2014 une hausse de la taxe cinéma
SFR lance avec sa box un décodeur télé basé sur Android 4.2
Free rénove son appli mobile Android Freebox Recorder
Haut débit : Numericable revendique 216 000 abonnés pour LaBox Fibre
Numericable étend la télévision aux lignes ADSL non-dégroupées
AT&T brevette la mise sur écoute des connexions au Net pour protéger le copyright
Les Universités de Bordeaux se préparent à leur fusion, y compris sur le web
Lutte antipirate : l’industrie du cinéma attaque les géants du Net en justice
Arcep, les revenus des opérateurs français baissent, leurs investissements aussi
Free lance des mini-antennes 3G à connecter sur la box Révolution
Comparatif des FAI : Comme la météo, l’Internet français va bien mieux…
Google connectera des millions d’Africains au Net grâce à des ballons d’altitude
Comparatif des FAI : Il fait bon vivre sur Internet…
Comment SFR réduit sa contribution au cinéma