En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Casques antibruit : le comparatif du 01Lab

Le 01Lab a retenu dix casques audio à arceau, de 99 à 199 euros, qui vous permettent d'écouter votre musique tout en vous débarrassant des bruits ambiants nuisibles.

laisser un avis
Ceux qui écoutent de la musique dans le train, le métro ou l'avion le savent bien : le bruit tue le son. Pour éviter de devoir monter le volume afin de couvrir le bruit environnant – et au passage de s'abîmer les tympans – il existe une solution : recourir à un casque à réduction de bruit. Rien à voir avec un casque antibruit, type casque de chantier. Un casque à réduction de bruit est un véritable casque audio qui permet d'écouter sa musique préférée, avec, en plus, une fonction d'annulation du bruit ambiant activable par un bouton.
Mais ne vous attendez pas à des miracles : cette technologie née des casques utilisés par les pilotes de ligne réduit le bruit, mais ne le supprime pas. Théoriquement comme le signal externe (le bruit) et le signal artificiel produit par la technologie s'annulent, il ne reste plus que la musique écoutée.
Dans la réalité, cette technologie ne fonctionne que sur les fréquences basses (autour de 200-300 Hz), très graves, comme les ronronnements de moteur (avion, voiture, moto), de roulement (train, métro), ou des bruits ambiants de bureau (climatisation, ordinateur, brouhaha, etc.). Les bruits aigus, les médiums ou les voix ne sont donc pas filtrés. L'intégration de cette technologie de réduction de bruit fait grimper considérablement le prix du casque qui varie, selon les constructeurs, de 100 à 400 euros ! Pour rester dans des prix raisonnables, nous avons testé dix casques à moins de 200 euros. Nous avons retenu des casques de type arceau (avec un serre-tête) car ils sont les plus représentatifs du marché, même s'il existe depuis peu des écouteurs intra-auriculaires à réduction de bruit.

Deux familles de casques

Les casques à arceau sont classés en deux familles : les casques circum-auraux dont les coussinets font le tour (circum) et englobent l'oreille et les casques supra-auraux qui ont un diamètre plus petit et dont les coussinets appuient sur l'oreille. Les casques circum-auraux, ou enveloppants, sont par conséquent beaucoup plus confortables et peuvent se porter plus longtemps que les autres. A contrario, ils sont plus volumineux que les casques supra-auraux. Les uns seront donc mieux adaptés à un usage dans un salon ou un bureau, les autres plus adaptés pour les voyages, d'autant qu'ils se plient plus volontiers. A noter que tous les constructeurs fournissent une housse de transport (souple ou rigide) avec leurs modèles.

Quels sont les critères d'efficacité ?

Outre leurs prix plus élevés, les casques à réduction de bruit ont l'inconvénient de nécessiter une source d'énergie pour produire le son inverse au bruit. Tous ont besoin d'une pile de type AAA fournie. Sauf le modèle de Pioneer qui en réclame deux. La présence d'une pile induit un autre inconvénient : certains modèles (généralement les casques de voyage supra-auraux) logent la pile, non pas dans le casque, trop petit, mais dans un boîtier externe sur le câble, parfois très encombrant, mais toujours muni d'une pince pour le fixer à un vêtement. Comment savoir quel est le casque le plus efficace ? La plupart des fabricants indiquent le niveau maximal de réduction du bruit de leurs modèles, une valeur exprimée en décibel ou en pourcentage, variant selon les modèles de 10 à 22 dB, soit une réduction allant jusqu'à 99 % des bruits ambiants. Voilà pour le marketing.
Dans la pratique et lors de nos tests, nous avons constaté que l'efficacité des casques ne correspond pas à la valeur de réduction indiquée et qu'elle est très différente d'un casque à l'autre, allant de la quasi-suppression du bruit nuisible à une inefficacité patente. Ainsi, les casques les plus efficaces sont les modèles de Philips, Panasonic et Maxell. Certains casques (AKG, Sony) introduisent du souffle perceptible une fois que l'on active la réduction de bruit, d'autres déforment la musique (Pioneer, Sony).
Côté audio, les casques offrent tous une qualité audio correcte, avec une bande passante parfois hiératique, avec des modèles en manque d'aigus. La bande passante est de bonne qualité si elle est régulière, c'est-à-dire si chaque tonalité est reproduite à un volume identique, et si elle est large, c'est-à-dire si elle reproduit toutes les fréquences.
La réduction de bruit, supprimant certaines basses fréquences, rééquilibre parfois la courbe de bande passante. L'avantage du casque à réduction de bruit est qu'il peut être utilisé sans musique, pour s'isoler et travailler, ou comme un casque normal, en coupant par un simple interrupteur l'annulation de bruit

Et les vainqueurs sont…

La gagnant : PHILIPS SHN9500
Grand vainqueur de notre comparatif, ce casque se distingue par son confort, sa qualité audio et l'efficacité de la réduction de bruit. Nous l'avons trouvé à 65 euros sur Internet !

La meilleur rapport qualité/prix : PANASONIC RP-HC101
Peu encombrant, ce casque est vendu 100 euros (prix constructeur). Vendu à 50 euros sur Internet, il constitue le meilleur rapport qualité/prix de notre comparatif.

Qu'est-ce que c'est ?

Annulation du bruit
La technologie d'annulation de bruit (en anglais noise cancelling ou NC) consiste à capter avec un microphone placé dans le casque les bruits environnants, à les analyser avec un système électronique et à produire un signal sonore identique, mais en opposition de phase. Ce signal inversé est superposé au signal d'origine, ce qui atténue, voire annule le bruit de fond.

Bande passante
Plage de fréquences qu'un appareil est capable de reproduire. Une bande passante de 20 à 20 000 Hertz couvre la totalité des fréquences audibles par l'oreille humaine.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Comparatif permanent du 01Lab : les casques audio vendus entre 100 et 200 euros
Comparatif permanent du 01Lab : les smartphones à petit prix
E3 2014 : Morpheus, le casque Sony de réalité virtuelle (Vidéo)
Apple a breveté un casque audio pour prendre votre température et votre pouls
La sélection des cadeaux high-tech de la Saint-Valentin
Le casque 3-en-1 de Sony avec baladeur audio intégré
JTech 167 : Le Grand Talk spécial CES avec Fleur Pellerin, les objets connectés, le casque immersif Oculus, les télévisions spectaculaires.
Zapping Techno 2/10 : retour sur Février 2013
Le P7 de Bowers & Wilkins offre un son et des finitions irréprochables
[Test] Aero Skull HD Jarre Technologies
Xperia Z1 : la bombe atomique de Sony
Nous avons testé l'Oculus Rift, le casque de réalité virtuelle événement de la GDC
Jabra Revo : un casque NFC plutôt mal insonorisé
Enceinte sans fil Philips Fidelio A3 (test vidéo) (19/02)
Dans les coulisses du 01Lab (11/02)
FlyViz : le premier visiocasque pour une vue à 360 degrés
Viewsonic sort un vidéoprojecteur home cinéma Full HD increvable
Une nouvelle multifonction Brother économique et Wi-Fi
Defender H200, le disque dur antipirates
Tablettes petit et grand formats : deux comparatifs pour bien choisir