En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Clés USB 3G+ : emmenez Internet partout avec vous !

Vous êtes accro au Web et aux courriels ? Avec une clé 3G+ et un ordinateur portable, vous pourrez rester connecté où que vous soyez, quand vous voulez... et pour un prix raisonnable !

laisser un avis
Il n'a jamais été aussi facile de se connecter à Internet, où que l'on soit : dans un train, à la campagne, en vacances dans un coin reculé… Le miracle vient du développement des réseaux téléphoniques à haut débit (3G/3G+) et de l'apparition de clés USB 3G+ qui incorporent une carte Sim, comme celle de votre téléphone portable. Tous les opérateurs proposent des formules dites « Internet mobile ». Les prix ont chuté : vous pouvez avoir accès au Net pour seulement 11 euros (9 euros la clé et 2 euros la formule auprès de Bouygues Telecom).
De plus, ces clés se branchent sur tous les ordinateurs, de bureau ou portable. Elles ont l'avantage de ne pas être liées à un seul utilisateur et peuvent s'échanger au sein d'une même famille. Si leur utilisation est simple – on branche et on se connecte ! –, difficile de trouver l'offre qui corresponde à ses usages et à son budget. A l'instar des forfaits de téléphonie mobile, tout est fait pour ne pas pouvoir comparer facilement une offre avec une autre : limites dans le temps, quantité de données téléchargeables, prix avec ou sans engagement… on s'y perd vite. Heureusement, la rédaction de l'OI vous décrypte tout avant que vous ne preniez la clé… des champs !

Comment ça marche ?

La clé 3G+ est vendue dans une boîte au format DVD contenant aussi un câble USB et une carte Sim. Si celle-ci n'est pas déjà insérée dans la clé, faites-le. Reliez ensuite votre clé 3G au port USB de votre ordinateur.
Lors de la première utilisation, le logiciel de connexion présent sur la clé s'installe automatiquement. Une fois l'installation effectuée, lancez le programme et saisissez le code Pin livré avec la clé 3G. Ensuite, lorsque vous souhaiterez démarrer Internet, vous n'aurez plus qu'à ouvrir le logiciel de connexion et à appuyer sur le bouton Se connecter.

Que puis-je faire avec ?

Aller sur Internet grâce à une clé 3G+ permet en principe de faire la même chose qu'avec sa connexion ADSL à la maison : surfer, consulter ses e-mails, chatter, télécharger des fichiers, lire des musiques et des vidéos en streaming… Dans la pratique, tout dépend de la couverture réseau de votre opérateur téléphonique. Si Orange, SFR, Bouygues et consorts vantent leur couverture 3G+ en France, celle-ci n'est pas effective partout et la connexion est bridée à 3,6 Mbit/s, loin du débit maximal théorique de la 3G+ et de certains smartphones (7,2 Mbit/s). Lorsque la clé bascule en 3G, la vitesse chute à 384 kbit/s et même à 54 kbit/s en Edge/GPRS.
En pratique, vous serez plus souvent en 3G, voire en GPRS/Edge, qu'en 3G+, même dans les villes. Et ne vous faites pas d'illusion ! Le débit maximal annoncé par l'opérateur est rarement atteint. Une limite technique qui ne vous empêchera pas de regarder des vidéos en streaming quand vous serez connecté en 3G/3G+. Ce qui n'est pas possible en Edge, où seule la consultation des e-mails reste confortable. Enfin, la plupart des clés fonctionnent aussi bien sur PC (XP, Vista) que sur Mac. Attention, les clés 3G+ ne sont pas encore compatibles avec Windows 7.

Quelles sont les limites ?

Même dans les formules illimitées, il existe malheureusement des limitations de temps et de volume. Pour avoir une vague idée des volumes de données téléchargeables selon le temps passé sur Internet, retenez l'équivalence suivante : 10 Mo correspondent à environ une heure de surf ou au téléchargement de dix photos ou de deux MP3.

Quelle formule choisir ?

Votre usage de l'Internet mobile est…

Occasionnel
Choisissez une formule sans engagement si vous vous connectez irrégulièrement. Par exemple à l'occasion de vacances ou d'un week-end, histoire de vérifier vos e-mails et vous informer rapidement sur Internet.

Régulier
Optez pour un forfait ajustable si vous naviguez sur Internet tous les mois en plus de regarder vos courriels. Le forfait ajustable s'adapte à votre consommation du mois en cours. Le prix s'ajuste en conséquence.

Illimité
Préférez un forfait illimité si vous surfez intensivement sur Internet, que vous regardez des vidéos ou la télévision en streaming et que vous téléchargez des musiques ou des logiciels.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
OnePlus One, le smartphone à 269 euros dont rêvaient les fans de techno ?
Oral-B Smart Series : les premières brosses à dents connectées du marché
Test de la tablette Sony Xperia Z2 : la plus fine du monde (vidéo)
Test vidéo du smartphone Meizu MX3, charmant mais décevant (vidéo)
Test du LG G FLEX : le premier smartphone courbé vendu en France
Test Sony Z1 Compact : le Z1 au format mini
Test du Nokia Lumia 1320 : un smartphone à grand écran et petit prix
Le Quechua phone 5, un smartphone pour baroudeurs
Ultym 4 : le téléphone 4G de Bouygues
Moto X de Motorola : un Smartphone qui vous écoute
Vidéo : la Paperwhite d'Amazon sort de l'ombre
Vidéo : la tablette Kindle Fire HD d’Amazon disponible aujourd’hui
Vidéo : Razr i, le premier smartphone Motorola « Intel Inside »
Les nouveaux Windows Phone 8 de HTC en vidéo
IDF 2012 : Intel relègue le chargeur de smartphone au placard
Apple iPhone 5 contre Samsung Galaxy SIII
iPhone 5 : Apple accroche les réseaux mobiles ultrarapides
iPhone 5 : ce dont Apple n'a finalement pas parlé
iPhone 5 : écran plus grand, mais résolution identique
iPhone 5 : deux fois plus rapide que l’iPhone 4S