En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Paiement sans contact : le projet ' Payez mobile ' prolongé en 2009

Le test mené à Strasbourg et Caen a vu venir de nouveaux participants, dont trois enseignes de grande distribution et une banque.

laisser un avis
C'est un bilan positif que tirent les participants du projet ' Payez mobile ' lancé il y a un an à Caen et à Strasbourg. Cette expérimentation d'un dispositif de paiement sans contact par téléphone mobile a été rejointe par trois grands noms de la distribution, Décathlon, Intermarché et Leroy Merlin, qui ont équipé quelques caisses de leurs magasins d'un terminal, et par une banque supplémentaire, la Banque populaire. Cette dernière s'ajoute ainsi à BNP Paribas, au Crédit agricole, à la Caisse d'épargne, au Crédit mutuel, à la Banque postale et à la Société générale.
L'un des enjeux du projet est en effet d'être multibanque : que le même dispositif fonctionne quel que soit l'établissement dont est client l'utilisateur. ' On voulait déjà vérifier que ce genre de système répondait à un besoin, explique un porte-parole du Crédit mutuel. On a été complètement rassuré. Après, les volets pratiques et techniques n'étaient pas du tout évidents : on voulait que le téléphone fasse office de carte bancaire et qu'il fonctionne avec toutes les banques. C'est réglé. '

Des tests sur trois appareils

La toute nouvelle Association européenne Payez mobile (AEPM), créée jeudi 23 octobre 2008 pour chapeauter le projet et regroupant tous les partenaires, va aussi se concentrer sur le modèle financier. C'est-à-dire sur ce qu'opérateurs de téléphonie et banques vont se facturer les uns aux autres pour proposer le service de paiement sans contact aux usagers.
Ces derniers ne devraient pas payer plus cher que pour une carte bancaire standard. ' On aimerait aussi avoir une offre suffisante en matière de téléphones, continue-t-on au Crédit mutuel. Pour l'heure, les tests sont faits sur trois appareils, c'est un peu juste. ' Payez mobile s'appuie en effet sur des boîtiers Motorola, LG et Sagem. L'association espère convaincre d'autres constructeurs en 2009.
En tout cas, cette deuxième phase bouclée ne signifiera pas validation et déploiement du projet dans la foulée. ' Ce service, tel qu'il est, fonctionne très bien, mais il ne suffira pas pour que les clients l'adoptent, estime Jean-Jacques Antelme, président de l'AEPM et de GCE Newtec, la filiale high tech du groupe Caisse d'épargne. Il faudra intégrer d'autres applications comme, par exemple, le paiement et l'accès aux transports en commun. ' L'AEPM cherche une ville qui accepterait un test en la matière sur son réseau.
agrandir la photo
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Apple, Google et Samsung, tiercé de tête des entreprises innovantes
Les services achats et juridiques des grandes entreprises freinent le rapprochement avec les startups
JTech 189 : Futur en Seine, E3, Coyote, Harvard (vidéo)
Université d'Harvard : les origines de l’innovation (vidéo du jour)
Aides aux startups : Bpifrance passe à la vitesse supérieure
Structurer sa démarche innovante avec l’Afnor
01 Replay : le design thinking, une nouvelle façon d'innover
CES 2014 : Intel présente sa vision du futur pour inaugurer cette édition du CES
Jim Snabe, SAP : « Arrêtons avec l'automatisation du travail, repensons plutôt nos process d’innovation »
Edouard Cukierman (Catalyst) : « Plus de 200 sociétés israéliennes ont été cotées au Nasdaq »
Grand Talk : LeWeb13, les objets connectés de demain
Grand Talk : LeWeb13, que sera le futur d'Internet ?
Le Web 13 : la télé du futur se dévoile
Le crédit d’impôt innovation a son cadre fiscal
Une plateforme commune des acteurs de l’innovation en France
Un site pour ne manquer aucun appel à projets européen
L’Europe offre aux PME un chèque de 10 000 euros pour passer au numérique
Apple sur le point d’installer Beats Music par défaut sur tous les iPhone
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France