En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Les GPS TomTom branchés sur Google Maps

Le fabricant de GPS a signé avec Google pour permettre à ses clients d'utiliser les services de cartographie en ligne afin d'enrichir leurs itinéraires de nouvelles adresses et points d'intérêts.

laisser un avis
Le fabricant de matériels de navigation TomTom annonce une alliance avec Google afin d'offrir les données cartographiques sur ses appareils portables. Les clients du groupe néerlandais pourront, par exemple, chercher l'adresse d'un restaurant ou d'un musée sur Google Maps via un PC et la transférer gratuitement sur un appareil TomTom.
En pratique, le service de cartographie en ligne de Google proposera sur ses pages de recherche une fonction ' envoyer vers le GPS ' permettant de sélectionner des coordonnées, qui seront ensuite transférées sur les appareils TomTom lors d'une connexion à Internet via le logiciel TomTom Home fourni par le fabricant. ViaMichelin, à la fois éditeur d'un outil de cartographie en ligne et fabricant de GPS, propose lui aussi une telle combinaison de services.

Des données gratuites

Les utilisateurs de TomTom pourront notamment localiser sur leur ordinateur, via Google Maps, musées et restaurants et transférer les adresses sur leur appareil nomade. Les appareils TomTom proposent un service baptisé POI (points of interest), signalant par exemple l'emplacement des radars fixes, des stations-service ou des parkings, mais qui nécessite souvent l'achat de mises à jour.
Les analystes du secteur ont également noté que les particuliers étaient davantage enclins à planifier un voyage sur un ordinateur, via une connexion Internet haut débit, que directement à partir de leur GPS portable.
Ces nouveaux services pourraient aider TomTom à résister à l'offensive des fabricants de téléphones portables comme Nokia dans le secteur de la navigation par satellite. Le spécialiste de la cartographie numérique Navteq a ainsi accepté le mois dernier une offre de rachat de 8,1 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) du fabricant finlandais.
De son côté, TomTom a également lancé le mois dernier une offre de 30 euros par action sur TeleAtlas, valorisant le concepteur de cartes numériques à 2,9 milliards d'euros environ.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
Un Mondial en demi-teinte
Audi MMI GPS Advanced : le top des systèmes de navigation embarqués
Clarion NX302E : un pack multimédia complet et abordable
Mercedes Comand Online : l’étoile revient dans la course
Volkswagen maps+more : GPS amovible et coach d’écoconduite
Citroën eMyWay / Peugeot WipNav
Renault Carminat TomTom Live : Renault Carminat TomTom Live le meilleur système d’informations trafic
Ford GPS Le multimédia pour tous
Le salon de tous les paradoxes
Dacia, la star du Mondial ?
Les caméras GoPro se mettent à la 3D
L’application d'alerte aux flashs d'Inforad débarque sur iPhone
Les utilisateurs d’avertisseurs de radars n’ont pas grand-chose à craindre
La technologie se démocratise
Au Mondial, le luxe fait toujours recette
Les électriques et les hybrides font enfin rêver
L’interface multimédia d’Audi accède désormais à Facebook
Nvidia présente les tableaux de bords du futur