En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

La police arrête un groupe d'escrocs sur eBay.fr

Six acheteurs sur le site d'enchères ont été arrêtés. Ils sont soupçonnés d'avoir utilisé frauduleusement des numéros de carte bancaire. Les vendeurs, eux, n'étaient jamais payés.

laisser un avis
La situation est un peu inédite : un site de commerce en ligne où les vendeurs se faisaient escroquer par de faux acheteurs. Cela s'est passé cette année, sur eBay France. Fin juin, d'après l'AFP, six suspects ont été arrêtés en région parisienne par la Brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFMP), un service de la police judiciaire. Ils utilisaient, sur le site d'enchères en ligne, des numéros de carte bancaire collectés frauduleusement.
Pas de manipulation technique ou de piratage informatique : toute l'astuce résidait dans la rapidité de l'achat. Et dans la foi en l'appât du gain des vendeurs... Sur les produits convoités (essentiellement des téléviseurs, des ordinateurs, des téléphones portables, des appareils photo numériques...), les escrocs surenchérissaient de manière importante. Le vendeur s'empressait alors d'accepter la transaction et l'acheteur saisissait un numéro de carte bancaire, authentique. Le vendeur voyait ensuite son compte crédité et s'empressait d'envoyer l'article ou de le remettre en mains propres comme cela se pratique (généralement sans respecter les consignes de prudence d'eBay en la matière)... mais il ne touchait jamais l'argent. ' Les escrocs se sont aperçus que les vérifications d'eBay duraient 36 heures ', indique-t-on à la BFMP. Tout l'art des malfaiteurs consistait à récupérer l'article dans ce laps de temps.
L'autre faille, c'est le crédit immédiat du compte du vendeur alors que les vérifications ne sont pas terminées. Quand PayPal, le prestataire de paiement sécurisé, alerte eBay ou le vendeur qu'il y a un problème, il est trop tard, l'article a déjà changé de mains.

Entre 175 000 et 300 000 euros de préjudice

L'arnaque durait depuis le mois de janvier. Trois cent soixante-quinze vendeurs ont été lésés officiellement, mais la police estime qu'il y en a plus. Elle a simplement dû arrêter les recherches de victimes pour ne pas faire traîner l'enquête en longueur et permettre à la justice d'instruire l'affaire. Le chef d'inculpation sera vraisemblablement l'escroquerie en bande organisée. ' Logiquement, la sanction est de la prison ferme ', estime la police.
Le préjudice est, à l'heure actuelle, évalué à 175 000 euros, mais il pourrait atteindre les 300 000 euros selon l'AFP. ' Les numéros de carte étaient dérobés dans le monde physique, explique un porte-parole d'eBay France. Parmi les personnes arrêtées, il y avait par exemple des agents de la RATP et de la SNCF. Ce qui s'est passé sur eBay aurait pu arriver ailleurs. '
Le site, qui a déposé plainte, déclare suivre l'affaire depuis le mois de février, en relation étroite avec la police. ' Les seules personnes qui se sont fait avoir, ce sont les vendeurs ', précise encore eBay, les détenteurs des numéros de carte bénéficiant des assurances de leur banque. Mais c'est justement le souci... ' Il existe bien des protections pour l'acheteur, mais pour les vendeurs, pas vraiment, c'est une fraude relativement nouvelle ', reconnaît le site d'enchères.
L'affaire ayant eu les honneurs du journal télévisé de France 2, mercredi 5 juillet, une discussion intitulée ' eBay fraudé ' a inévitablement démarré sur les forums d'eBay. Il y apparaît que le souci des internautes n'est pas tant la sécurisation du site que les informations bancaires qu'il faut donner en ligne et l'authentification du titulaire des numéros de carte. A lire les échanges, il semble que de nombreuses zones d'ombre subsistent pour l'internaute en matière de paiement en ligne.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
Un Mondial en demi-teinte
Audi MMI GPS Advanced : le top des systèmes de navigation embarqués
Clarion NX302E : un pack multimédia complet et abordable
Mercedes Comand Online : l’étoile revient dans la course
Volkswagen maps+more : GPS amovible et coach d’écoconduite
Citroën eMyWay / Peugeot WipNav
Renault Carminat TomTom Live : Renault Carminat TomTom Live le meilleur système d’informations trafic
Ford GPS Le multimédia pour tous
Le salon de tous les paradoxes
Dacia, la star du Mondial ?
Les caméras GoPro se mettent à la 3D
L’application d'alerte aux flashs d'Inforad débarque sur iPhone
Les utilisateurs d’avertisseurs de radars n’ont pas grand-chose à craindre
La technologie se démocratise
Au Mondial, le luxe fait toujours recette
Les électriques et les hybrides font enfin rêver
L’interface multimédia d’Audi accède désormais à Facebook
Nvidia présente les tableaux de bords du futur