En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Télécharger
Bureautique Développement Internet Multimédia Sécurité Utilitaires Personnaliser son pc Pilotes Loisirs Jeux Espace Kids Espace Pro

Redonnez du punch à Windows

Avec le temps, les performances de votre PC se sont détériorées. Voici quelques recettes logicielles pour lui donner une seconde jeunesse et lutter contre le vieillissement prématuré.

Tous les utilisateurs l'ont constaté un jour ou l'autre, la multiplication des logiciels installés sur un ordinateur a souvent pour effet de le ralentir sensiblement. En cause, la saturation de la mémoire vive et du disque dur.

Accélérer le démarrage

Les premiers signes de vieillissement d'un système apparaissent dès le lancement de Windows. L'accumulation de petits programmes et la multiplication des spywares sont autant d'éléments qui ralentissent le démarrage et le fonctionnement du PC. Un petit nettoyage s'avère bien souvent indispensable pour redonner un peu de vivacité au micro.
Absolute Startup de F-Group Software (shareware, en anglais)
Il offre une interface très agréable pour contrôler précisément les logiciels et extensions que l'on souhaite voir lancer au démarrage de Windows. Sa fonction de surveillance permet de suivre précisément le comportement du système à l'allumage, mais également de repérer tout changement suspect lié à une infection virale ou à la présence d'un spyware. Le logiciel sait aussi automatiser le lancement d'une ou plusieurs applications à une date donnée ou après pression d'une touche librement définissable, une fonction bien pratique pour gagner du temps si on lance tous les jours les mêmes programmes.
Startup Mechanic de OpenSoft (gratuit, en anglais)
Il analyse la base de registres et les fichiers de configuration de Windows pour déterminer les éléments lancés au démarrage. Il les classe ensuite en différentes catégories : nécessaires, utiles, inutiles, dangereux et inconnus. Guidé par ce classement, il suffit ensuite de désélectionner les logiciels indésirables pour obtenir un démarrage plus rapide.
Starter de CodeStuff (gratuit, en anglais)
C'est un logiciel plus complexe destiné à une public averti. Il reste cependant agréable à utiliser et propose des fonctions originales comme la possibilité de lancer d'un clic une recherche sur Google pour comprendre à quoi correspond tel ou tel fichier démarré automatiquement par Windows...

Bien régler Windows

Une fois le démarrage allégé, il est possible de pousser plus loin l'optimisation du système d'exploitation et d'accélérer son fonctionnement. Les logiciels en tireront eux aussi parti. Quelques utilitaires peuvent vous aider à trouver les bons réglages.
Intel Application Accelerator d'Intel (gratuit, en français)
Il améliore de façon très sensible le transfert de données entre le processeur et les périphériques de stockage. Ce logiciel remplace en réalité les pilotes disque dur standard de Windows, par des pilotes spécifiquement optimisés pour certains chipsets d'Intel. Soyons bien clairs : cet accélérateur ne fonctionne qu'avec les chipsets spécifiés par Intel et n'est donc pas exploitable sur les machines AMD ou les ordinateurs à base de chipsets nForce de nVidia ou ceux de VIA.
PageDefrag de SysInternals (gratuit, en anglais)
Il agit sur la mémoire virtuelle de Windows. En effet, le système utilise en permanence le disque dur pour stocker des zones mémoires peu utilisées et libérer ainsi de l'espace pour les applications les plus actives. Mais avec le temps, le fichier de mémoire virtuelle finit par être éparpillé un peu partout sur le disque (il est fragmenté), ce qui ralentit l'accès aux données et conduit à ralentir le système. Windows dispose bien d'un outil de défragmentation des disques, mais il est incapable d'intervenir sur ce fichier. PageDefrag veille donc, à chaque démarrage de l'ordinateur, à maintenir la mémoire virtuelle en un bloc unique et rapidement accessible.
X-Fonter 5.5 de Blacksun (shareware à 25 €, en anglais)
Il permet d'accélérer le chargement de la plupart des applications Windows en limitant le nombre de polices de caractères présentes dans le système et en vous aidant à supprimer celles qui ne vous sont d'aucune utilité.
OptimizeXP Hardware Edition de eConcept (shareware à 20 €, en anglais)
Il permet à l'utilisateur d'accéder à certains réglages de Windows normalement inaccessibles. L'ajustement de ces paramètres (buffers clavier ou souris, priorités du gestionnaire d'impression...) produit en général une accélération sensible des machines les moins puissantes.
SmartPC édité par BlueSquad.fr (shareware à 29,95 €, en anglais)
Il assure un nettoyage efficace du système (suppression des traces Internet, suppression des fichiers temporaires ou orphelins, suppression des fichiers dupliqués), ce qui tend à l'alléger et donc à l'accélérer. Il permet également d'ajuster de nombreux paramètres non documentés de Windows afin, là aussi, d'alléger l'apparence du système et d'augmenter sa réactivité.

Nettoyer la base de registres

Avec la mémoire virtuelle, la base de registres de Windows (aussi appelée Registry) constitue l'un des centres névralgiques du système. C'est aussi hélas l'un des talons d'Achille de Windows, car cette base tend à croître sans cesse, augmentant son occupation mémoire et surtout ralentissant l'accès aux informations vitales qu'elle contient. Certains outils s'appliquent donc à maintenir l'efficacité de cette base. Cette maintenance contribue à préserver la stabilité et les performances de Windows et des applications.
Registry First Aid édité par Blue-Squad.fr (shareware à 29,95 €, en français)
Il nettoie la base de registres en supprimant les informations qui correspondent à des applications ou fichiers depuis longtemps retirés du système. C'est un bon outil, accessible aux novices, mais il est nécessaire de s'enregistrer pour exploiter les fonctions de nettoyage.
RegSupreme Pro de Macecraft (shareware à 15 €, en français)
Il est le successeur (malheureusement payant) d'un freeware abonné au Top 100 des téléchargements : RegCleaner. Mais ce dernier n'est plus mis à jour et commence à dater, ce qui présente un danger relatif (certaines clés de la base de registres pourraient être mal interprétées et supprimées par erreur). RegSupreme Pro offre une sécurité maximale dans le nettoyage (avec possibilité d'annuler chaque opération) mais s'adresse à un public relativement averti. Là encore, la version d'évaluation se contente de signaler les problèmes, et seule la version enregistrée réalise les nettoyages.
WinASO Registry Optimizer de WinAso (shareware à 30 €, en anglais)
Il effectue l'un des tests les plus complets qui soient de la base de registres. Les problèmes sont classés en catégories selon leur nature, ce qui évite les erreurs de manipulation et rend le nettoyage plus sûr, et plus convivial. Pour chaque problème rencontré, le logiciel affiche un indice de sévérité. La version d'évaluation limite le nettoyage à 10 erreurs par session. Le logiciel sait effectuer une défragmentation physique de la base et réalise en un clic une optimisation de certains réglages de Windows.

Gérer les priorités du système

Bien que Windows soit capable de gérer des priorités différentes pour chaque tâche active, le système attribue par défaut la même priorité à toutes les applications. À l'aide de certains utilitaires, il est toutefois possible d'enseigner au système un autre schéma de priorité afin que les applications les plus importantes à vos yeux puissent rester réactives quel que soit l'état de charge de la machine.
Process Priority Optimizer (shareware à 15 €, en anglais)
Il optimise automatiquement la gestion des processus en donnant systématiquement à la fenêtre active une priorité supérieure et en imposant une priorité moindre aux applications les plus gourmandes en ressources processeur. Mais l'utilisateur peut aussi imposer les priorités de son choix à chacune des applications présentes sur son PC, le logiciel se chargeant d'appliquer automatiquement ces nouvelles dispositions. La version d'évaluation est limitée à la gestion automatisée de 3 processus.
OrangeProcessTrace 2005 de Inspired-Orange (shareware à 25 €, en anglais)
Cest un outil similaire, qui s'adresse à un public à la fois plus curieux et plus éduqué. Il offre une vision complète des différentes tâches et des modules qui leur sont associés. Il permet d'affecter une priorité supérieure ?" ou au contraire inférieure ?" à telle ou telle tâche, mais offre aussi la possibilité d'interdire le lancement de certains fichiers ou d'étudier graphiquement l'impact de tel ou tel processus sur les ressources du système. Ce shareware s'avère donc utile non seulement dans la recherche des performances, mais également dans la lutte contre les spywares. La version d'évaluation est totalement opérationnelle pendant 14 jours.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Que vaut Inbox, l’e-mail réinventé par Google ?
Applis : les bons plans et promos du jour pour iPhone, iPad et Android
Mise à jour d'Android Wear : support du GPS et nouvelle montre au menu
Facebook lance Rooms, une appli qui veut dépoussiérer les forums de discussion
Yahoo! met à jour son appli de mails et offre plus d'informations personnalisées
La version finale d'Android 5.0 serait disponible le 3 novembre
Petits bugs gênants pour Apple Pay
Streaming : Microsoft abandonne la gratuité de son service Xbox Music
Avec Inbox, Google veut réinventer votre boite mail
Grand jeu concours Avast Antivirus 2015
Maps connect : Apple veut perfectionner Plans grâce aux infos des pros
Windows 10 : la Technical Preview se dote d'un centre de notifications
Le retour des anonymes sur la toile...
Nokia Here: le « Google Maps killer » disponible sur tous les mobiles Android [MàJ]
L'édition 2015 d'Avast est disponible !
J’ai testé Ello (sans H)
Messenger, la nouvelle appli de Google pour gérer ses SMS et MMS sur Android
La mystérieuse start-up Magic Leap intéresse aussi Qualcomm... et Hollywood
La nouvelle version de Skype pour Windows Phone permet de dessiner
iOS 8.1 est disponible