En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Le billet traditionnel en voie d'extinction à la SNCF

Disponible avec les formules Prem's et Dernière minute depuis avril 2003, le billet imprimable de la SNCF devrait se généraliser en 2004.

laisser un avis
Les français n'ont pas boudé le billet imprimable de la SNCF. Le service mis en place par l'établissement public, qui consiste à imprimer soi-même son billet après l'avoir payé sur le site voyages-sncf.fr, connaît un véritable succès. Depuis avril 2003, plus de 510 000 tickets ont ainsi été écoulés sous cette forme.
' Cela représente plus d'un billet sur deux pour les billets Prem's [réservation dès deux mois avant le départ pour obtenir un prix préférentiel, NDLR] ou de Dernière Minute, qui sont les seuls billets qui puissent à ce jour être achetés de manière dématérialisée ', explique un porte-parole de voyages-sncf.fr.
Sur la totalité des 9 millions de billets vendus sur le site, déjà 5 % d'entre eux le sont sous la forme de billets imprimables. Fort de ce succès, la SNCF devrait étendre la formule à d'autres titres de transport dès le mois d'avril, avant de le généraliser à tous les billets.
Outre son faible coût, comparé au ticket à bande magnétique, le billet imprimable constitue, aux dires de la SNCF, une parade contre la falsification des titres de transport. ' A ce jour, nous n'avons constaté aucune fraude sur les billets imprimables, qui sont infalsifiables ', souligne le prote-parole de voyages-sncf.fr.
La SNCF utilise la technologie d'Elca, une SSII suisse qui a développé le procédé de tramage Secutix. Les billets imprimés possèdent ainsi soixante points de contrôle visuel variables selon l'identité du voyageur, la date ou la destination. ' Les contrôleurs ont été formés à reconnaître ces billets. En cas de doute, ils peuvent joindre le central de réservation pour vérifier la validité du titre de transport. '

Le billet de train remplacé par le téléphone mobile

Si la SNCF désire étendre le billet imprimable, elle doit toutefois réfléchir à mettre en place d'autres parades technologiques, pour éviter cette fois la fraude au remboursement. En effet, le billet imprimable n'a pas besoin d'être composté.
Si un voyageur, sous prétexte qu'il n'a pas pris le train, désire se faire rembourser une partie de son titre de transport, comment la SNCF pourra-t-elle s'assurer de sa bonne foi ? Le problème ne s'est pas posé jusqu'ici puisque ni les billets Prem's ni les billets de Dernière Minute ne sont remboursables.
Innovant, le billet imprimable peut toutefois paraître dépassé en comparaison des expériences menées chez nos voisins. Ainsi, dans la région de Vogtland, en Allemagne, 350 utilisateurs s'apprêtent à tester le billet intégré au téléphone portable, développé par Siemens.
Grâce à une application Java, les utilisateurs pourront acheter leur billets avec leur téléphone portable. Le paiement, qui s'effectuera pendant la phase pilote par prélèvement automatique, pourrait être par la suite intégré à la facture téléphonique, ou bien se faire par carte bancaire.
Ici, cest la notion même de billet qui disparaît. Lors des contrôles, les agents interrogent directement les serveurs sécurisés sur lesquels sont stockées les données concernant le voyageur et son titre de transport.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'enquête du FBI sur les fuites autour de Stuxnet menace libertés et transparence
Plaidoyer pour un renouveau du numérique en France
Un Mondial en demi-teinte
Audi MMI GPS Advanced : le top des systèmes de navigation embarqués
Clarion NX302E : un pack multimédia complet et abordable
Mercedes Comand Online : l’étoile revient dans la course
Volkswagen maps+more : GPS amovible et coach d’écoconduite
Citroën eMyWay / Peugeot WipNav
Renault Carminat TomTom Live : Renault Carminat TomTom Live le meilleur système d’informations trafic
Ford GPS Le multimédia pour tous
Le salon de tous les paradoxes
Dacia, la star du Mondial ?
Les caméras GoPro se mettent à la 3D
L’application d'alerte aux flashs d'Inforad débarque sur iPhone
Les utilisateurs d’avertisseurs de radars n’ont pas grand-chose à craindre
La technologie se démocratise
Au Mondial, le luxe fait toujours recette
Les électriques et les hybrides font enfin rêver
L’interface multimédia d’Audi accède désormais à Facebook
Nvidia présente les tableaux de bords du futur