En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Xavier Niel attaque un professeur d’économie pour un rapport qu’il juge « orienté »

Mis à jour le
Xavier Niel attaque un professeur d’économie pour un rapport qu’il juge « orienté »
 

L’étude de Bruno Deffains sur l’impact de l’arrivée de Free a-t-elle été commandée par la concurrence ? C’est ce que pense Xavier Niel qui l'a attaqué en justice pour dénigrement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Michel Merlin
    Michel Merlin     

    Deffains oublie le principal du marché, les CLIENTS
    ~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~
    Le rapport Deffains est d'une étroitesse d'esprit typique de notre époque : il ne pense, égoïstement et hypocritement, qu'aux profiteurs monopoleurs en place (Orange, SFR, Bouygues, accessoirement Free, et leurs actionnaires et employés), et il oublie l'acteur principal du marché, qui est LES CLIENTS. Si on les inclut il est manifeste que le coup d'éclat de Free du Ma 10 Jan 2012 a AUGMENTÉ, et largement, la richesse globale des Français et leur nombre d'emplois.

    ~~~~ C'est la réponse que Xavier Niel aurait dû faire DANS LA PRESSE plutôt que de porter dans les prétoires des accusations stériles et improuvables.

    ~~~~ Maintenant cela n'enlève rien au fait que le marché des télécoms étant aux mains d'une mafia, les acteurs non-mafieux en ont été exclus depuis longtemps, et que parmi les happy few survivants c'est un concours permanent de mensonges, de plumage du citoyen et de coups de Jarnac entre eux, cirque dans lequel Free est loin d'être le blanc-bec qu'il posture. Les coups qu'ils s'échangent entre eux restent bien petits par rapport à ce qu'ils continuent à infliger en permanence aux citoyens, et cela, quels que soient les cinémas genre 10 jan 2012, n'est pas près de s'arrêter.

    ~~~~ Versailles, Sat 16 Feb 2013 00:34:00 +0100

  • Vengor78
    Vengor78     

    Que free ne dépense,t pas d'argent à s'attaquer à un obscur naryprof que ses clients et moi le premier n'ont pas lu. Il serait plus judcieux de ne pas faire payer le replay (de toute façon il est toujours gratut via les sites des chaînes)et de nous donner enfin une connexion digne d ece nom avec You Tube

  • peutetre56
    peutetre56     

    Quoi quelqu'un s'attaque à la sacro-sainte loi de la concurrence loyale. Me Niel a fait baissé les prix, ça c'est du concret. Il faut mettre en prison ces pisse froid d?intellectuels qui parle d'étique et qui nous empêche d'aller de l'avant. Bientôt il vont nous faire culpabiliser aussi d'acheter des téléphones fabriqués par des clampins qui si on était pas là pataugeraient encore à repiquer du riz.

  • Lennart
    Lennart     

    on parle du low cost pouvant éventuellement avoir un impact sur les emplois du secteur des télécoms, mais de la à nommer un "bouc émissaire" responsable du problème c'est un peu livrer la société et son PDG à la haine publique, surtout que le problème n'est peut être pas lié au low cost mais aux profits boursiers.
    Voila un professeur qui ne sait pas grand chose et qui ferait bien de retourner apprendre.

  • yukatapah
    yukatapah     

    Ce qui est sain, c'est de se confronter loyalement à la concurrence par contre, ce qui est malsain et malhonnête c'est de dénigrer officiellement une entreprise qui le dérange afin de lui nuire. Free Mobile a donné un coup de pied dans la fourmilière ou plutôt dans le trou à rats....

  • SKunt
    SKunt     

    @Photo73,
    Le problème c'est que depuis son arrivée, Free est tenu pour responsable de tous les maux(l'histoire des centres d'appels, soi-disant que ces concurrents ont été contraints de licencier du personnel et j'en passe..) des télécoms ce qui peut, et je le comprends, être très agaçant d'autant plus que grâce à lui, les prix ont chuté, que des familles ont pu faire des économies alors qu'auparavant les prix étaient abusivement élevés.Après est-ce qu'il a raison de le trainer au tribunal ? Je ne sais pas mais cette histoire est curieuse tout de même

  • arena94
    arena94     

    Le Monde va-t-il en parlé ?

  • jacques13000
    jacques13000     

    Je pense que Niels a de bonnes raisons pour poursuivre cette personne ,de plus c'est exceptionnel qu'un juge l'autorise.
    Enfin si cet homme n'a rien a se reprocher et que son étude est bien de son fait et pas télécommandée pourquoi ne publie t'il pas lui même ces documents ce qui mettrait fin à la controverse et mettrait Niels dans l'embarras .
    Et pour finir ,il est quand même bizarre qu'un chercheur fasse une étude économique de cette ampleur avec si peu de recul (publié le 11 juin donc avec des chiffres datant eux mêmes de quelques mois .Avec un lancement de Free mobile en janvier ça laisse pas beaucoup d'informations pour faire une prospective fiable sauf à l'orienter.

  • Photo73
    Photo73     

    Ce monsieur, à part d'être parano, a-t-il des arguments à mettre face aux supputations du professeur, à part un juge ? Argument par argument, estimation par estimation. Même l'Etat est excessif avec ses prévisions de croissance!!
    Nous retiendrons donc "pas touche à Free, bouche cousue" avec ou sans arguments valables à faire valoir dans un tribunal.
    J'ai résilié ma Freebox depuis quelques années, mais les concurrents ont fait des efforts, vive l'effet Free.

Votre réponse
Postez un commentaire