En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Filtrage du Net : le décret controversé va être revu [MAJ]

Mis à jour le
Filtrage du Net : le décret controversé va être revu [MAJ]
 

Eric Besson a indiqué que le texte, autorisant l'administration à bloquer et à filtrer des sites, sans aval judiciaire, serait réécrit. Le Conseil national du numérique l'avait fortement critiqué.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • anardeservice
    anardeservice     

    Hé l' autre, il s' appellerait Pinocchio son nez labourerait le plancher :)
    Une belle bande de faux culs.

  • jofrmetz
    jofrmetz     

    Un état de droit est un état ou tout est "légiféré"/une loi pour ça , une loi pour ci.Les modèle récents(que je connais):l'ognon soviétique et l'allemagne nazie; le libre arbirtre est supprimé, ou remis en cause dans notre société.tu as le droit de choisir entre ce que l'on te propose, et ce que l'on te propose.
    Si on était vraiment en , on nous proposerait ce que l'on veut , mais la on nous fait accepter, ce que certains propose : cherchez l'erreur.

  • tataton
    tataton     

    Je suis très attaché à la liberté d'Internet et nous veillons avec mes collègues à ce que ce projet de décret soit a minima »,
    Mais bien sûr..................Et la marmotte avec ses petites mains...........

  • Tanka
    Tanka     

    Totalitarisme c'est bien le mot- on a trop usé du mot "fasciste", qui correspond à une idéologie bien déterminée. Ca fait 2/3 ans que j'entends de ci de là des intellectuels employer l'expression " démocraties totalitaires" pour bien en montrer le contresens et la folie... furieuse. Autrement dit il s'agit de totalitarisme libéral, uniquement voué au secteur économique mondialisé. Au citoyen s'est d'abord subsistué le citoyen-consommateur puis le seul consommateur. Il faut bien prendre conscience de ce glissement de statut car c'est lui qui explique l'immobilisme des gens (je dirais plutôt la paralysie). Le mot de De Gaulle a fait florès mais il ne contient qu'une partie de vérité: si "les français sont des veaux" oubliait-il qu'il était lui-même... français
    ?!!!!
    Personne ne décrétera de rébellion, de subversion. Cela se fera seul,spontanément, dans la pagaille, du Centre à l'Extrême-droite ! Ca pourrait s'appeler... la guerre civile ! Cependant je reste optimiste à ce sujet car les fachos, les vrais ! ne se révoltent que pour certaines raisons. On les imagine mal parmi des "indignados" ou des "dégage".
    Ca pètera de partout parce que le système capitaliste mondialisé ( un emballement éfreiné finalement) est parvenu à son comble et différemment de ce que Marx imaginait. La fin peut être positive ( j'espère) mais sans vouloir foutre la trouille à tout le monde : c'est pour très bientôt et ça passera par bien des douleurs !

  • coconuts23
    coconuts23     

    mais ca sert a rien , ils font comme ils veulent au gouvernement , ya que le conseil constitutionnel qui peux empecher ca

  • échafaud
    échafaud     

    Ne te jette pas la pierre, Sanka31, nous sommes des veaux. C' est un illustre homme d' état qui l' a affirmé, il ne s' est pas gouré.
    Tant qu' on ne l' attaque pas (trop) au porte-feuille le Français râle mais ne mord pas.
    Tu devrais être fier d' appartenir à un état de droit. Ce que les tyrans arabes ont fait dans le plus grand mépris de leur peuple, ici on veut le légaliser par anticipation.
    Anticipation réaliste à mon avis...

  • Sanka31
    Sanka31     

    Ce gouvernement ose vraiment tout ! Mais quand il s'agit d'Internet, ils vont vraiment trop loin, profitant du fait que ce domaine est relativement obscur et incompris par beaucoup de monde. Les pratiques que le gouvernement essaie de mettre en place depuis un moment, ce sont des pratiques que l'on retrouve dans les dictatures !
    Et je suis d'autant plus inquiet que j'ai beau être outré, je fais comme tout le monde, je râle, le c*l vissé sur ma chaise...

Votre réponse
Postez un commentaire