En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

En bref Après trente plaintes transmises au parquet de Marseille mi-avril, le Collectif national de résistance à Base élèves (CNRBE) en promettait encore d'autres.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • fb06
    fb06     

    exactement, dqr33: ce qui m'étonne chez les "mécontents", c'est qu'ils ne se manifestent que contre la base élève ... du 1er degré, alors que celle du 2nd degré existe depuis plusieurs années, sans faire l'objet de la moindre protestation. Pourquoi cette attaque ciblée ? Peut-être faut-il y voir simplement une action très active et très minoritaire de quelques instituteurs radicaux qui y voient un support efficace pour porter leur mécontentement d'une façon générale ...

    Concernant la sécurité, la base élève - comme toute base de données contrôlée par la CNIL - a une clé propre, qui ne peut être mise en relation avec celle des autres bases, le n° INSEE par exemple. Qui plus est, l'accès est strictement contrôlé par des clés nominatives dites "OTP" (one time password") qui délivrent des mots de passe toutes les minutes. Aucune banque ne fournit ce genre de niveau de sécurité à l'heure actuelle.

    Alors, arrêtons de voir des Big Brother partout, et ne cédons pas aux sirènes des manipulateurs, certes minoritaires, mais très communiquants ...

  • dqr33
    dqr33     

    En parcourant en diagonales les raisons du mécontentement concernant cette "base", je constate une fois de plus qu'une des raisons en est "la dérive possible"...

    C'est ce que j'appelle le "si ma tante en avait, on l'appellerait mon oncle".

    Une autre opposition à cette base, c'est l'attribution d'un identifiant unique à chaque élève, ce que les informaticiens appellent une "clé". Bref, je rigole doucement : cette "clé" existe déjà, c'est le numéro national que chacun a à sa naissance et qui n'est autre que le numéro de sécurité sociale, si je ne m'abuse !

    J'y ai trouvé aussi une "Fiche parcours élèves" qui semble poser problème... Pourtant, cette base ne serait-elle pas une sorte de dossier scolaire informatisée ?

    J'ai parfois l'impression que s'élève un tollé à chaque fois que l'on informatise un fichier papier...

    Ce qui ne veut pas dire que l'on ait le droit de faire tout et n'importe quoi, bien entendu. Mais ces nouveaux fichiers sont toujours définis avec un cadre et des contraintes d'utilisation bien précises... mais j'ai parfois l'impression que ce n'est pas vraiment lu par les "opposants" !

    Et il y a toujours la CNIL... mais lui en donne-t-on les moyens ? C'est un autre sujet...

  • dqr33
    dqr33     

    [url]http://www.cnil.fr/index.php?id=30[/url]

    Quelqu'un a-t-il essayé ?

    Ceci dit, je dirais également que la floraison des divers fichiers informatiques est bien souvent du à une simple transcription de fichiers "papiers". Mais il est vrai aussi qu'il est effectivement tellement facile d'y ajouter des informations que le contenu en devient plus "pointu"...

    D'où la CNIL, du reste...

  • Previsible
    Previsible     

    La CNIL existe encore? Les députés membres de la CNIL ont bien voté pour HADOPI comme la ligne de leur parti l'a demandé et non selon l'opinion de cette commission qu'on croyait indépendante?

    Quelle peut être maintenant la légitimité de cet organisme à la solde du pouvoir? Son utilité est en tous cas de faire croire (mais pour combien de temps encore) au peuple qu'on prend soin de sa liberté.

  • PierreDaragon
    PierreDaragon     

    Il ne faut pas oublier aussi les fichiers des "malades mentaux" et le fait que la CNIL ne sert plus à rien ...Bravo a ces gens qui luttent. Merci de veillez dans ce monde ou Le duo TF1/Tranxene nous guette.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •