En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

« Je ne crois pas à la fin de la vie privée sur Internet »

Mis à jour le
« Je ne crois pas à la fin de la vie privée sur Internet »
 

Auteur d'un livre sur l'économie des données personnelles, l'économiste Fabrice Rochelandet analyse la propension des internautes à se dévoiler en ligne. Interview.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • silver84
    silver84     

    Le problèmes est beaucoup, beaucoup plus large et plus grave.

    On le voit tous les jours, les gens ne savent même pas qu'en leur volant leur ordinateur (fixe ou portable) on peut "utiliser" leurs comptes, pas simplement leur messagerie, mais souvent leur compte bancaire, leur compte paypal etc. (des virus aussi peuvent faire cela).

    Ils ne savent même pas les protéger (on ne le leur a pas appris et les outils qu'ils utilisent ne le font pas ou ils ne savent pas s'en servir), alors la vie privée et le reste, à coté c'est de la gnognote :(

  • -Arod-
    -Arod-     

    Pour ce qui est des réseaux sociaux comme Facebook ou autre, il faut savoir que de plus en plus de grosse boite traquent leurs employé pour savoir qui a fait une super soirée bien arrosé avant de se pointer au boulot, qui prétend être malade alors qu'il veut juste glander un peu...
    Bref parfois les informations que l'on poste peuvent sembler annodine pour nous, mais pas pour tout le monde.

    Concernant google, à savoir aussi que les mails envoyé et reçus via gmail sont filtré lu par des robots afin de rediriger de la pub qui pourrait nous intéresser.

    Et les exemples dans ce genre sont encore bien nombreux. Mais bon je reste d'accord sur le principe que publier des bouquins dans ce genre se limite à un but strictement économique.

    C'est encore possible de rester invisible sur la toile, même pour un utilisateur novice. On a pas besoin de loi ou de livre pour ca, juste d'une prise de conscience générale.

  • kolki
    kolki     

    Une fois que l'on a compris cela que dire de plus !!!

  • architecteeee
    architecteeee     

    C'est vraiment devenu la grande mode de crier au loup : "Hooo mon dieu il a rendu public des données privées !!!"

    Moui bon, savoir qu'on a participé à telle ou telle soirée, postée quelques photos, et raconter sa vie n'a rien de dangereux.
    Et que FB, google ou autre s'en servent pour cibler les liens qui s'affichent non plus il me semble...

    Enfin soit, c'est un faux débat. Celui qui ne veut rien publier, et bien il n'utilise pas FB.
    (Je me suis focalisé sur FB pour mon commentaire, j'ai bien saisi que le gus parlait d'un ordre général)

Votre réponse
Postez un commentaire