En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Apple interdit de séjour en Russie à partir du 1er janvier 2015

Mis à jour le
Apple interdit de séjour en Russie à partir du 1er janvier 2015
 

La Russie a voté une loi pour faire interdire sur son territoire l'accès à iCloud. Les appareils compatibles, comme l'iPhone, l'iPad ou les Mac, risquent d'être également bannis.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • verdy_p
    verdy_p     

    Tant que la Chine et la Russie ne développent que sur la base commune de Linux et ne décident pas d'outrepasser sa licence (pour faire chier les US et l'Europe qui défendent la GPL) ça ira. Mais j'ai peur que cela aboutisse à une version dérivée de Linux qui n'aura plus son nom mais piratera le plus gros de son code en refusant d'utiliser la GPL, afin d'y intégrer du code propriétaire, et notamment du code de surveillance (par infiltration de backdoors dans les algos de sécurité par exemple, notamment dans les clés PKI).
    D'ailleurs la PKI interopérable a de gros problèmes avec ces pays et aussi avec l'Iran (lisez un peu ce qui se passe sur le site de l'EFF), on n'est pas loin de la catastrophe globale car il y a trop de "RootCA" et le système actuel est fait de tel façon que si un seul certificat de sécurité émis par une "RootCA" est accepté, le certificat est valide pour TOUS les "RootCA", les navigateurs doivent changer ça, il va falloir revoir la façon dont les certificats sont approuvés (car il y a encore de grosses erreurs de gestion dans le système).
    Résultat, avec assez de moyen, non seulement la NSA peut s'infiltrer dans le système PKI, mais d'autres pays assez puissants peuvent le faire (Chine et Russie en particulier, mais l'Iran aussi y a visiblement mis des moyens, ainsi qu'Israël et peut-être d'autres pays européens comme la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, voire peut-être aussi des pays du Golfe ou Singapoure).
    A la clé il y a bien la bataille du contrôle électronique de l'Internet : le modèle bureaucratique hiérarchisé actuel a vécu. L'EFF et Mozilla font campagne maintenant pour réformer le système avant que tout l'internet sécurisé (HTTPS notamment et SSL en général, ou la signature des logiciels contre les malwares et intrusions) ne s'effondre.
    Et si des Etats ont visiblement bien compromis le système (les USA par la NSA, via sans doute la société RSA et d'autres gros acteurs comme Verizon), il y aura tôt ou tard des fuites dans le système et tous les pirates et cyber-escrocs du net sont à l'affut (et ceux qui contrôlent les "botnets" illégaux ont des moyens énormes pour corrompre ceux qui travaillent sur le système actuel). Il va falloir passer à une gestion moins centralisée, plus distribuée, avec des liens de confiance sélectionnables et des audits indépendants.
    La guerre électronique fait déjà rage, et cette affaire de la Russie contre Apple ou la Chine contre Windows n'est qu'une partie visible et anecdotique d'un plus gros problème. Existe-t-il d'ailleurs un Internet sûr ? J'en doute quand maintenant il ne se passe plus 15 jours sans qu'un gros site internet signale que des millions de comptes ont été piratés, ou qu'un piratage mette à jour des backdoors qui existaient depuis des années dans des systèmes très utilisés et réputés "sûrs", et ont sans doute été mis en place par la NSA qui n'a même pas sû bien les protéger.
    Et nous dans tout ça: on risque fort de le payer cher sur nos comptes en banque, avec des prix demandés pour les contrats de service bancaires passer à la hausse juste pour payer les assurances (dont les prix demandés aux banques par les assureurs ou réassureurs commencent à grimper en flèche pour leur permettre de garantir les fonds et rembourser les clients escroqués, il suffit de voir l'explosion de la cyberescroquerie financière partout dans le monde, elle escroque maintenant des dizaines de milliards de dollars chaque année et les gouvernements et leur justice sont débordés au point que la police ne veut même plus enregistrer les plaintes, et qu'il n'y a même plus d'enquête pour les escroqueries financières hormis sur quelques cas emblématiques contre quelques escrocs trop visibles; mais aucune action quand c'est la NSA qui est prise la main dans le sac; même pas au plan diplomatique; et rien contre les escrocs richissimes bien connus, très souvent aussi criminels ou terroristes, qui détournent des sommes considérables vers des paradis fiscaux et vivent au grand jour en Russie ou en Chine sans être poursuivis tant qu'ils "graissent la pate" des dirigeants).
    La Russie est redevenue une dictature pire sans doute qu'au temps de Staline; elle assassine et enferment énormément de monde ou les réduits sous des formes d'esclavage moderne pas mieux qu'au temps des goulags, et la surveillance politique y est présente partout (sauf que quand elle veut s'en prendre à quelqu'un elle ne le fait plus officiellement, elle paye des margoulins et des groupes extrémistes pour faire le travail n'importe où dans le monde...).
    Il faut se désengager au plus vite de tout ce qui nous lie à la Russie et à la Chine. La Russie on peut la faire plier, pour la Chine il nous faut la taxer fortement et fermer les accès Internet rapides (même avec Hong Kong) et interdire à la Chine d'acquérir des majorités de contrôle de nos sociétés européennes (faire comme elle

  • taupette
    taupette     

    Oui, enfin ce n'est jamais bon d'interdire de la sorte du matériel et des entreprises qui ont déjà fait des investissements.
    La guerre froide risque de plonger les russes et seulement les russes dans l'obscurité car le bloc de l'est est plutôt réduit ...
    Le rouble est en pleine déroute et la monnaie russe va faire fuir tous les capitaux ...
    Si Linux devient le Système d'exploitation des Russes, il leur faudra sans doute trouver des processeurs (chinois ?) pour les faire tourner...
    Par contre, ils sont mals barrés concernant le contrôle d'Internet ...

  • marsu0lami
    marsu0lami     

    En prévision pour l'IT US avec l'abandon systématique de Windows par la Chine. D'ici à ce que ces deux poids lourds sur l'échiquier international développent leur propre OS à partir d'un noyau linux, il n'y a qu'un pas que la Chine a déjà commencé à franchir.

  • Photo73
    Photo73     

    J'ai acheté un Mac portable pour ses fonctionnalités (dont l'épaisseur, la coque métal) mais j'ai zappé le Nuage. Pas configuré, pas d'utilité (je me méfie comme les Russes :-) ). Tout sur disquette (faut que je regarde s'il reconnait le modèle USB du DELL ?? Mac fait tout ...)

  • Josegaut
    Josegaut     

    Un signe avant coureur parmi d'autres de la nouvelle guerre froide dont a parlé Gorbatchev ?

Votre réponse
Postez un commentaire