En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Appels illimités vers les mobiles : SFR moins restrictif que Free

Mis à jour le
Appels illimités vers les mobiles : SFR moins restrictif que Free
 

L’UFC-Que choisir a détaillé les limitations mises en place par les opérateurs pour encadrer les appels depuis la box vers les mobiles. Elle juge choquantes celles appliquées par Free et raisonnables celles de SFR.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

32 opinions
  • tortue75
    tortue75     

    Bonjour,

    J'aimerais mettre un terme à certaines rumeurs infondées et confusions.
    On parle de "limites" imposées par Free concernant les appels fixes vers mobiles.

    Sur QUOI s'est-on basé pour imaginer cette limite?
    Sur la mauvaise lecture d'un communiqué, faisant l'amalgame entre la consommation MOYENNE d'un foyer français et une éventuelle restriction imposée par le FAI.
    Hors, une moyenne c'est précisément le juste milieu entre la consommation d'une petite vieille qui n'appelle personne et une famille composée de deux adultes actifs et 3 ados férus de tchatch après l'école.
    Imaginez que le service soit réellement restreints après 5h d'appels dans le mois : il y aurait des millions de français qui auraient collé un procès à Free et l'auraient gagné, ce qui n'est pas le cas.

    En revanche, il est précisé qu'une utilisation abusive (revente de temps de communication) ou excessive dans un cadre professionnel n'est pas autorisée.

    Personnellement, je n'ai jamais eu à me plaindre de Free, et actuellement je suis bien contente de pouvoir faire des économies sur mon abonnement mobile (10? d'économisés).

    Essayez donc les freenautes !
    Ne serait-ce que d'appeler 30 minutes tous les jours vers des portables (si vous en avez l'endurance) vous constaterez qu'on ne vous coupera pas vos services !

    A bon entendeur,

    Tortue

  • tito75
    tito75     

    Bonjour,
    Au niveau offre vers les mobiles, on parle de mobile "inclus" dans le forfait, et non pas d'illimité (le terme est important).
    Il n'y a cependant pas de limite, tout comme les appels vers les fixes, il s'agit juste de respecter une utilisation "en bon père de famille", tout en évitant les abus possibles ;)

  • dj57
    dj57     

    Les appels en illimiter sur les mobiles sont de 3h maxi mais une fois raccrocher on peut rappeller pour 3h.
    Sa toujours ete comme sa. J'ai eu la reponse de free le maxi est de 3h mais on peut rappeller apres les 3h.

  • bylka
    bylka     

    Ce n'est pas parce qu'une chose est "gratuite" qu'il faut en abuser surtout que les appels sur fixe sont gratuits aussi. Pour parler 3 h, il faut en avoir des choses à raconter.Vu les tarifs des "mobicartes", il suffit d'appeller 30 mn dans le mois pour etre gagnant.

  • Chrnico
    Chrnico     

    Je trouve l'exercice de style d'UFC Que choisir assez sympa : chercher une limite là ou il n'y en a pas... Et surtout communiquer sur une valeur complètement arbitraire de 5h/mois... Je rappelle simplement à ceux qui l'on oublié que les même conditions générales de ventes sont appliquées chez Free aux communications fixes depuis plusieurs années. Est-on pour autant que nous sommes limités à 5h/mois ?... Par raisonnable, je pense qu'il faut entendre pas 24h/24h et 7j/j (entreprise de centre d'appels, portable utilisé comme babyphone, etc.). C'est le deuxième article du groupe 01Net que je lis aujourd'hui et dont le titre raccolleur est "Free mobile, les appels sont plus limités que chez SFR" et qu'à la lecture de l'article on se rend compte que la seule limite réelle est bien chez SFR (3h par appel). Et personne ne parle de l'offre de Bouygues. Etrange cette campagne de communication contre Free au moment où les opérateurs mobile en place ont tout intérêt à le voir disparaître avant son arrivée dans leur petite chasse gardée du mobile...

  • Kdor
    Kdor     

    La limitation imposée par Free ne concerne pas le nombre des appels, mais leur durée. L'UFC-Que Choisir a épluché la brochure ainsi que les conditions spécifiques de son service de téléphonie et n'y a trouvé aucune limite chiffrée explicitement annoncé.
    Ça veut dire quoi? 5 heures où est'il fait mention de 5 heures.
    C'est un procès en intention. je pensait que l'UFC était partial. Je ne le pense plus.

  • contre
    contre     

    Cet article est tout simplement malhonnête!

    - Premier point que l'auteur aurait pu vérifier, ce point sur la limitation des appels dans les CG free était déjà présent auparavant... Hors chercher un particulier free qui a du "payer plus" ou a vu ses communications limitées pour cause de plus de X heures/mois. Il n'y en a pas.
    En effet, comme c'est bien expliqué, c'est la manière de free de se protoger contre des des pros qui seraient tenter d'utiliser une freebox comme central d'appel, c'est tout. SFR a peut être mieux expliqué cette clause...

    En résumé : free et sfr sont illimités, vous pouvez faire quelques dizaines d'heures par moi sans que ca pose problème ou de cout supplémentaire.

  • Michael-ange.com
    Michael-ange.com     

    L'illimité limité des opérateurs n'est pas une nouvelle en soi, la preuve: http://www.michael-ange.com/article-le-telephone-pleure-et-ma-facture-chiale-1-2-47911972.html

    Free pas très clair. ça ne change pas non plus.

    Qu'il ouvre le marché non plus.

    En fait, ça beau être le marché du mobile rien change :-)

  • bipdan2
    bipdan2     

    Sans prendre parti pour free, la tournure de l'article me dérange un peu. J'ai bien relu l'article, je ne vois aucune limitation de durée explicite (seulement un usage raisonnable) dictée par free.

    Donc rien d'explicite pour dire que free bride plus que SFR sont offre illimités.

    Donc de deux choses l'une, soit il manque une donnée pour comprendre, soit effectivement l'article initial, si vous ne l'avez pas retouché, et un peu parti prenante.

    Alors si le journalisme peut consister a relayer des faits sans les déformer quand ils sont clairs, il consiste aussi à les questionner lorsqu'ils ne le sont pas. Sans quoi vous êtes effectivement complice d'une info plutot partiale.

  • Jorggio
    Jorggio     

    les dernière Stats de recrutement d'abonnés montre totalement l'inverse ...
    free recrute 35 abo sup par trimestre et je crois que la concurrence en recrute 5 fois plus sur la meme période ... c'est la RIZvolution ! ...

Lire la suite des opinions (32)

Votre réponse
Postez un commentaire