Yahoo! dit non à Microsoft, oui à Google