Un souffle ionique sur les puces