Peu à cheval sur le réalisme