Microsoft se rabiboche avec la Commission européenne