Microsoft fait mine de faire ami-ami avec Linux