L'Europe refuse la riposte graduée