Les limites du SAV pour les LCD