Le prix de l'anonymat pour la RATP