Dual CoreCell, le bien mal nommé