Combien de redevances high-tech allons-nous payer ?