2007 : bon cru pour les censeurs