Webvan, ou l'utopie du supermarché en ligne indépendant

Incapable d'adapter sa structure aux réalités d'un marché américain de la distribution en ligne plus timide que prévu, la start-up met la clé sous la porte, emportant plus d'un milliard de dollars dans sa tombe.