Vivendi et AOL France: rupture annoncée

Le groupe français a entamé des discussions pour vendre les 55% de capital qu'il détient, avec Canal+, dans le prestataire d'accès. Pour éventuellement en lancer un autre.

Votre opinion

Postez un commentaire