Verre et ultraviolets à la rescousse de la loi de Moore

Jusqu'ici, augmenter la puissance d'une puce se résumait à réduire la taille de ses transistors. Mais la loi de Moore finira par se heurter aux limites de la physique. Les fondeurs travaillent donc d'arrache-pied pour repousser au plus tard la rupture.

Votre opinion

Postez un commentaire