Une parlementaire UMP dit non aux téléphones portables à l'école

Une parlementaire UMP dit non aux téléphones portables à l'école
 

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, les mobiles devraient être interdits pour des raisons de sécurité et de santé publique.