Une faille dans OpenSSL permettait de faire planter les sites Web sécurisés
 

Il suffisait d’envoyer une requête malformée vers un serveur OpenSSL pour le faire crasher, mettant en péril les serveurs de sites Web ou de messagerie électronique. Heureusement, un patch est disponible.