piratage hacker pirate sécurité
 
AFP

Baptisé Fireball, ce malware détourne les recherches effectuées sur le navigateur et collecte des données de navigation. C’est également une porte dérobée permettant d’exécuter n’importe quel autre logiciel.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

Votre opinion

Postez un commentaire