Troisième essai pour Itesoft

Echaudé par la bourrasque boursière du printemps dernier, l'éditeur de logiciels avait rénoncé à faire appel au marché. Il tente de séduire à nouveau les investisseurs en proposant des actions qui capitalisent trente et une fois les bénéfices estimés pour l'exercice 2000. Premier signal d'une reprise des introductions ?

Votre opinion

Postez un commentaire