Triste bilan pour l'Internet des objets