Tout bouge, tout change sauf la BCE