Huawei
 
Le logo de Huawei. -

En portant plainte contre les États-Unis, Huawei espérait être de nouveau autorisé à travailler avec Google et ses autres partenaires. Mais la justice américaine donne raison au gouvernement de Donald Trump. 

Votre opinion

Postez un commentaire