Télévision : circulez, il n'y a rien à voir

Pourquoi risquer de susciter l'hostilité des groupes médias, qui rendent quotidiennement compte de la campagne et/ou déclencher une polémique en matière culturelle avec des propositions mal maîtrisées ?

Votre opinion

Postez un commentaire