Télécoms : pas de trêve pour les abonnements forcés

Télécoms : pas de trêve pour les abonnements forcés
 

Trois employés d'un sous-traitant de Tele2 sont accusés d'avoir falsifié des contrats d'inscription en piochant des noms de l'annuaire. Un exemple de plus de ' ventes sans commande préalable '.