Steve Jobs, le patron de la décennie ?